• Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer cette page
  • Enregistrer la page au format PDF
  • Envoyer cette page à un ami

Euromediterranée

L’Etat, la Ville de Marseille, la Région, le Département et la Communauté Urbaine ont décidé de mettre en œuvre une Opération d’Intérêt National (OIN). Pour cela, un Établissement Public d’Etat Euroméditerranée à caractère industriel et commercial (l’EPAEM) a été créé le 13 octobre 1995, afin de procéder à toutes les opérations d’aménagement sur le périmètre arrêté.

Enjeu d’aménagement et de développement fort pour la Ville, l’EPAEM est chargé de réaliser un quartier équilibré dans ses fonctions emplois, habitat et équipements, en préservant la cohésion sociale.

Sur le plan de l’habitat, ses objectifs généraux se traduisent par une double logique d’action :

  • la requalification des quartiers existants, et ce, à travers l’amélioration de l’habitat, le renouvellement nécessaire d’une partie du patrimoine et la réalisation d’équipements publics pour la population présente actuellement sur le site, ainsi qu’en vue de l’accueil d’une population nouvelle de catégories socioprofessionnelles diversifiées,
  • la réalisation d’un parc immobilier de qualité, tant en accession à la propriété qu’en locatif de moyenne et bonne gamme afin de permettre la diversification de produits immobiliers offerts sur le site et notamment sur les quartiers nouveaux (ZAC).

Ces interventions s’insèrent pleinement dans les objectifs du Plan Local de l’Habitat et se traduisent, pour le site d’Euroméditerranée, par  de la construction neuve (sociale et privée) ainsi que l’amélioration de l’offre de logements existants (PLUS neuf ou acquisition-amélioration, réhabilitation du parc privé avec l’aide de l’ANAH, réduction de vacants, etc.).

Au-delà de ces objectifs généraux, apparaissent deux enjeux particulièrement importants dans l’amélioration des « quartiers existants » de l’opération Euroméditerranée :

  • le relogement sur le périmètre même de l’OIN des familles qui le souhaitent et qui sont concernées par l’insalubrité ou la démolition de leur logement, notamment dans les périmètres de ZAC. ;
  • l’amélioration du patrimoine existant inconfortable nécessitant une mise aux normes pour permettre aux habitants du quartier d’accéder à des conditions d’habitation normales.

Un certain nombre de ces opérations sont conduites dans le cadre d’une convention de rénovation urbaine contractualisée avec l’ANRU, les collectivités territoriales et des bailleurs sociaux (Convention ZUS Centre Nord signée le 28 juin 2010 et pilotée par Marseille Rénovation Urbaine). 

A ce titre, suite à la signature de la convention ANRU du 28 juin 2010, une convention partenariale entre le GIP Marseille Rénovation Urbaine et l’EAPEM a été signée par les deux directeurs.

Cette convention partenariale vise à définir les modalités selon lesquelles Marseille Rénovation Urbaine et l’EPAEM collaborent pour développer, ensemble, le PRU ZUS Centre Nord.

D’une manière plus générale, elle consacre la connexion et la synergie entre deux grands projets urbains du territoire marseillais : celui de la rénovation des quartiers entre le Port et le Centre Ville, dans le cadre d’une OIN, et celui du renouvellement urbain des quartiers d’habitat social et des quartiers péricentraux paupérisés, dans le cadre de projets menés par Marseille Rénovation Urbaine avec l’ANRU.

Retour en haut

Les partenaires de Marseille rénovation urbaine

Marseille Rénovation Urbaine

Marseille Rénovation Urbaine Immeuble CMCI
2 rue Henri Barbusse
13001 Marseille

http://www.marseille-renovation-urbaine.fr/urbanisme-amenagement/euromediterranee-214.html

Réalisation : Stratis